Retour au bercail !

« Bon »-« Jour » !

Après mon post d’avant hier soir, je te sens frustré(e) !

J’ai un peu fait un flop avec mon dernier article…

 

En même temps, l’exercice dans lequel je me suis engagée (à savoir; te partager mon expérience de stage de développement personnel via ce blog) est rudement difficile pour moi.

L’écrit n’a jamais été la compétence qui me fait briller en société. Pour ça, j’ai mon bagout légendaire, mondialement connu (dans mon quartier).

Alors, tu comprends surement pourquoi j’écris un peu comme je parle. Mais pas vraiment non plus…Ce qui fiche un joyeux bazar dans ta tête lorsque tu me lis.

Ok, alors moins de frustration pour toi aujourd’hui si je raconte mes trois derniers jours ??

Allez ! je tente.

Donc, pour faire suite à mon dernier article je vais tenter de te donner mes impressions sur les deux derniers jours de stage et ma journée d’aujourd’hui.

Nous sommes donc au samedi… La veille, j’ai pris le temps de me coucher bien plus tard que prévu dans mes bonnes résolutions, et après un bon repas (la vache ! cuisinent super bien dans ce chalet où nous étions reçus) ma boite à baratin s’est mise en route. Tout ceci pour être bien fatiguée au matin du samedi. Bon, faut dire que la fatigue ça aide pour poser et dépasser les résistances de l’ego. Du coup, ce fut MA journée pour laisser mourir à l’intérieur de moi une mécanique qui devenait douloureuse.

👉  Tu dois te demander comment j’ai pu prendre conscience de cette inconscience ?

👉 Non ?

👉 Si ce n’est pas cas. Va falloir venir me voir en cabinet que je t’explique la mécanique du mieux-être…Si l’envie te prend de prendre rendez vous 📞C’est ICI 

C’est formidable de prendre conscience de sa difficulté mais ce n’est que la moitié du chemin…

Ensuite, il est nécessaire de ré-informer notre croyance, de la modifier afin d’en faire quelque chose de bénéfique .

Dans mon cas :

1️⃣- Je vivais de la souffrance, le sentiment d’être vider, fatiguée physiquement et mentalement, avec des vagues de tristesse et d’autres, de colère et frustration. Pour autant, ma vie n’avait rien de plus extra-ordinaire que d’habitude. J’avais deux possibilités ; accuser le monde entier et moi même de la problématique ou accepter de voir les rouages d’une mécanique limitante et ancienne pour  prendre ma responsabilité (différent de culpabilité).

2️⃣- j’ai choisi la deuxième option, et j’ai pu voir et sentir au fond de moi la douleur. Je l’ai accueilli et je suis remontée à son origine avec l’accompagnement des praticiens en MKB®  encadrant le stage.

3️⃣-J’agis depuis lundi dans ma nouvelle dimension créée. Et je lâche prise sur le doute, l’espoir, la peur. Je m’entoure de gens bienveillants pour me soutenir et me sentir pleine d’energie et de confiance. Et je laisse la vie faire le reste.

4️⃣- Je constate activement les changements, même les moindres détails sans nourrir le fameux « Mr Hazard » et bel et bien en me prouvant par les synchronicités de la vie que la mécanique a changé.

Aujourd’hui, Mardi 26 avril 2022 j’ai eu deux preuves, je vous en partage une…l’autre ce sera pour plus tard. Suspens !

via GIPHY

Tu te rappelles de mon article où je t expliquais qu’à plusieurs niveaux je devais payer pour recevoir l’amour ? « Bank ! Cocotte »

Et bien la surprise du jour; c’est de recevoir un dégrèvement d’impôt non négligeable. Je devais payer cet impôt et cela est normal. Mais j’ai tellement siphonné mon compte en banque que je ne savais plus comment faire. Et bien la vie, l’univers, appelle le comme tu veux … m’a envoyé le cadeau par la poste et j’ai reçu le message pile poil ! exonération à titre exceptionnel. Et Bam !!! Au passage je remercie chaleureusement le conseiller qui a en charge mon dossier, Merci Eric ! (tu croyais pas que j’allais divulguer son identité 🤣 )

Sur ces belles paroles … je te laisse à la suite de ta journée et je te dis à bientôt pour la suite des aventures .

❤️-dialement®

Sandra « Baratin »

 

 

 

Laisser un commentaire