Jusqu’ici tout va bien ! (la haine)

Parce que dans la chute, le problème ce n’est pas la chute ! 15 ème étage tout va bien, 14 ème étage… jusqu’ici tout va bien … la chute n’est pas la difficulté. C’est l’atterrissage.

La chute c’est le moment de lâcher prise.

Vivre ce lâcher prise sur nos émotions personnelles, ce n’est pas se projeter dans le vide ou l’inconnu c’est se reconnecter à toutes nos peurs, nos croyances inconscientes qui nous dirigent comme des pantins de chiffon.

Le 4ème et 5ème jour sont consacrés, à répondre aux demandes faites par le groupe.

Pour ma part je souhaitais me libérer d’un schéma où pour tenter d’accéder à l’amour, je devais payer.

Amour de maman, Bank cocotte, amour de ton mec…bank cocotte, amour de papa …bank cocotte … je payais en service, en énergie, en émotion, en souffrance, en argent sonnant et trébuchant, en espace de vie, en place …bref tu Bank cocotte !

Comprends que les sources de nos croyances, mécaniques limitantes sont toujours en lien avec le début de notre biographie et même avant notre naissance (voir traumatisme et épigénétique)

De fait, il est possible de visiter plusieurs fois la mémoire de traumatismes issue de notre lignée père ou mère. Ces multiples passages qui semblent être sur le même sujet sont parfois ressentis comme difficile. Tu as l’impression d’avoir réglé le problème et de devoir repasser sur le sujet. Cela semble inutile ou bien redondant. Mais pour autant, imagine une boule à facette … Oui celle des boites de nuits ( vintage aujourd’hui comme concept) tu peux visiter une facette nouvelle.

Autre métaphore pour illustrer mon propos:

prends un objet cylindrique et projettes une lumière sur cet objet. Que vois-tu ?

Ensuite, prends ce même objet et change le de position en projetant à nouveau de la lumière dessus. Que ce passe t-il ?

Le rond se transforme en cylindre ou inversement. Que peut-on tirer de cette expérience ?

On ne repasse pas sur le même sujet thérapeutique, on est sur un autre niveau de compréhension.

 

 

 

 

 

Bon. Ok … Après ce cours magistral, que faire de cette information?

Petit 1 : tu peux regarder dans ton jardin personnel où tu en es.

Petit 2 : tu peux lire bientôt le coeur de mes émotions, de mes limites et de mes RESOLUTIONS (ne pas confondre avec solution)

En attendant je t’invite à lire l’article suivant issu du site Kinebio.com

acceptation_ou_resignation

Passe une belle nuit, une bonne journée ou autre, en fonction du moment où tu liras ce post.

Coeur-dialement®

Sandra « exhausteur de bonheur » à temps plein

check photo pour finir sur une note printanière.

 

Une réflexion sur “Jusqu’ici tout va bien ! (la haine)

Laisser un commentaire